M.Soul

à propos de M.Soul

INFO ET RÉSERVATION  pour ce spectacle

 

M SOUL 

Né Marcel Soulodre

M pour Marcel, Soul pour Soulodre,

Musicien, auteur-compositeur-interprète, petit-fils de pionniers d’origine française et anglo-américaine,
né le 1 septembre 1960 à Winnipeg (Canada).

Bercé depuis sa tendre enfance par la musique traditionnelle jouée par ses parents, c’est sur le piano de sa grand-mère qu’il démarre la musique à l’âge de 6 ans.

Sa première guitare lui est offerte quelques années plus tard mais ce n’est qu’à l’âge de 23 ans, après un grave accident de voiture, que Marcel se met réellement à en jouer et qu’il commence à s’exprimer pour la première fois en français.

Guéri, il fonde son premier groupe en 1984 : les “Ministers Of Soul”, compose ses premières chansons.
Il fait la tournée des night clubs de Winnipeg et de l’Ouest du Canada.

En 1985, il n’hésite pas à aller rejoindre en Louisiane des musiciens Cajuns, rencontrés au Festival du Voyageur à Saint-Boniface, pour les accompagner sur scène à travers l’Amérique du Nord.
Hadley Castille, qui dirige ce groupe, voyant le succès des chansons de Marcel en anglais, lui conseille de composer des chansons avec des textes en français.

En 1986, il sort son premier album « Marcel Soul »  et commence à se produire aux festivals Folk
à travers le Canada et les Etats-Unis.

Le deuxième album « Gates Of Heaven », subventionné par le gouvernement du Manitoba sort en 1990.

« Ain’t Times Tough », l’une des chansons de cet album est nommée ‘Song of the year’
par The Canadian Broadcasting Corporation (CBC) en 1990.

Entre 1987 et 1990, le Cercle Molière de Winnipeg, le plus ancien théâtre francophone au Canada, lui confie la création de la musique et de chansons pour 5 représentations pour adultes et jeune public.

En 1992, il enregistre des chansons Soul avec son groupe Les Ministers Of Soul «The Chapel Sessions».

En 1993, il obtient le prix du meilleur auteur-compositeur-interprète au Gala de la Chanson du Manitoba,
ainsi que le prix de la meilleure chanson « Pour un fou manqué ».

La même année, il participe au Chant’ Ouest à Vancouver où il obtient à nouveau
le prix du meilleur auteur-compositeur-interprète.
« King Louis » est cette fois la chanson primée.

Cette même année, la rencontre du journaliste de Saint Boniface, Bernard Bocquel,
originaire de France, va être le début d’une longue et fructueuse collaboration.
Leur première chanson, « Le Jardin Sauvage », écrite en quelques heures,
reçoit le prix ‘ Phonogramme ‘ de la meilleure chanson de CKSB Radio Canada en 1995.
Ensemble, ils vont co-écrire plus d’une cinquantaine de chansons comme par exemple en 1996,
« Au Pays de la Radio » pour célébrer le 50° Anniversaire de Radio Canada Manitoba CKSB.

En 1994, il enregistre un album de ses propres compositions « Marcel Soulodre ».

Suivi rapidement par son premier album en français en 1995, « J’avais dans les yeux »,
qui est le seul projet musical en français, et l’est toujours…,
financé par la Canadian Broadcasting Corporation.

Les tournées au Canada, aux Etats Unis et en France s’enchainent :

Participation au New Orleans Jazz & Heritage Festival, au Coup de Cœur Francophone à Montréal, Québec, Toronto, Winnipeg et Whitehorse au Yukon, Winnipeg Folk Festival, Mariposa Folk Festival Toronto, etc..

En 1997, il est invité par le gouvernement du Canada pour chanter à l’Expolangues à Paris.

La même année il compose et interprète « Giddy Up » dans les 2 langues pour la cérémonie d’ouverture des ‘Canada Summer Games’, diffusée sur une chaîne de télévision nationale, et présentée avec une chorégraphie de 500 danseurs.

En 1999, il est choisi comme interprète de « City Of The Plains »
pour la cérémonie d’Ouverture des Jeux Panaméricains, devant 40 000 spectateurs,
et, diffusée devant 500 Millions de téléspectateurs dans tout l’hémisphère de l’Ouest.

C’est également en 1999 que Marcel sort 2 albums, le même jour :
« Giddy Up » et « Que je recommence ».

L’album « Que Je Recommence » obtient le prix du meilleur album francophone
au Western Canadian Music Awards en 2000.

En 2002, il a l’idée de réaliser un spectacle en hommage à Johnny Cash et à sa carrière.
Pas une imitation, mais un véritable Hommage à cet icône de la musique Américaine.
La chanson « I Still Miss Someone » fut le déclic.

Une tournée de 3 semaines est programmée en 2003.
Ce spectacle a très vite un gros succès, et la disparition de Johnny Cash la même année,
va générer une forte demande…
les tournées se prolongent et durent 3 ans non-stop.

Plus de 300 Shows dans tout le continent Nord-Américain.

En 2005, réclamé par ses fans et spectateurs, il sort un album des chansons de Johnny Cash
« Wanted Man M.Soul Sings the Songs of Johnny Cash »

En 2007, retour à ses compositions originales avec la sortie de l’album
« Sur le chemin des rencontres » suivie d’une tournée en Alsace.

Après des visites régulières en France, il décide finalement de s’y installer en 2010.

Une nouvelle carrière démarre de l’autre côté de l’Atlantique :
il reforme un groupe, enregistre de nouvelles chansons et participe à des Festivals
à travers l’Europe avec le Show en Hommage à Johnny Cash « Wanted Man »,
en Suisse, France, Belgique, Allemagne, Autriche, et Espagne.

En 2013, sortie d’un EP de 4 chansons « Let It Go »,
ainsi qu’un 2ème album des reprises de Johnny Cash « Don’t Take Your Guns To Town » –
l’album est en nomination au French Country Awards 2015.

En 2016, sortie de « This Time The Girl’s In Trouble » chansons originales en anglais de style Rock.

Sans cesse en créativité, Marcel, passionné par l’Histoire de la Musique, créé et présente une conférence-concert en interaction avec le public sur les origines du Rock’n’Roll.
Cette conférence concert devient un spectacle :

  • « Blue Suede Shoes, les origines du Rock’n Roll de 1946 à 1959 »

Un autre spectacle en cours

  • « Hello Out There, le Manitoba vous répond »
    Spectacle de compositions originales retraçant sa propre carrière, ses rencontres, ses voyages.

Un nouvel album de 15 chansons originales dans les 2 langues vient d’être enregistré.

  • Sortie prévue début février 2020.

 

D’autres projets lui tenant à cœur de pouvoir finaliser sont dans les tiroirs :

  • « In The Land Of The Walking Dead »
    Séquences de chansons qui parlent de la vie catastrophique des amérindiens dans le plus grand ghetto dans la ville de Winnipeg.
  • « Pour l’amour du bourreau »
    Projet de comédie musicale basée sur une histoire vraie de la nouvelle France au 18ème siècle.
  •  « Irrational Man »,
    M.Soul Sings His Blues» une douzaine de chansons Blues originales.

 

Discographie :

– 4 albums sont enregistrés en cassettes :

“Marcel Soul”(1986),”Gates Of Heaven”(1990),”The Chapel Sessions”(1992) et “Marcel Soulodre”(1994)

– J’avais dans les yeux (1995)

– Que Je recommence (1999)

– Giddy Up (1999)

– Wanted Man, M Soul Sings The Songs Of Johnny Cash (2005)

– Sur le chemin des rencontres (2007)

– Let It Go, EP de 4 titres (2013)

– Don’t Take Your Guns To Town (2013)

– The Girl’s In Trouble (2016)

Participation à des albums de compilation :

– Musiques de la Francophonie.
Cette compilation comprend des artistes de l’Europe, I’Afrique et la Louisiane (1993)

– En Plaine Chanson. Compilation des artistes Manitobains (1995)

– RADO. Compilation des artistes de l’Ouest (1995)

– Gala de la Francophonie Canadienne (1997)

– Semaine de la Francophonie.CD pour les écoles (1997)

– Boîtes à Chanson. Revue musicale (1999)

– Go West Prairie Music Alliance (1999)

 

Have your say

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.